Magluva n Pervang

Magluva est un aliment traditionnel préféré des masses, qui est offert aux êtres chers, aux lignées et aux invités, et ce plat est préparé le jour de la fête, lorsque la famille se réunit en même temps pour qu’il ne fasse pas froid, et sa douceur est piquante avec du poivre, surtout en hiver.

La pâte : Six grandes tasses de semoule de bonne qualité qui contient de la gomme, 170 g de farine, de l’eau et du sel, une cuillère à soupe de levure de boulanger, une cuillère à soupe de sucre.
Garniture : environ un kilo et demi d’oignons, de préférence (Zelim Akpur), carottes, piments forts, un demi botte de bakdous, 400 g de viande d’agneau fraîche, 200 g de matière grasse (ou huile d’olive…..), deux cuillères à soupe d’huile de table, 500 g de beurre, deux cuillères à soupe de concentré de tomate, épices [une cuillère à soupe de cumin, une cuillère à soupe de ras el-hanout, deux cuillères à soupe de curry piquant et sel], 15 œufs.
Préparation de la pâte :
Nous prenons une grande assiette ou « ziwa » dans laquelle nous mettons de la semoule et de la farine, nous formons un trou au milieu, y mettons du sucre et de la levure, y ajoutons de l’eau, laissons la levure et le sucre se dissoudre pendant quelques secondes, et commençons pétrir en ajoutant de l’eau petit à petit sans oublier le sel au goût, quand la pâte devient molle, humide et prête Saupoudrer un peu de farine dessus pour qu’elle ne colle pas, la recouvrir d’un mouchoir et laisser reposer 10 minutes.
Préparez la première garniture
Jusqu’à ce que la pâte repose, nous avons préparé la garniture: nous écrasons les carottes, les oignons et le saindoux et les pressons dans un fin morceau de tissu et mettons la garniture dans un bol, y ajoutons les deux cuillères à soupe de tomates concentrées, une pincée de sel , piment au curry, ras el hanout et deux cuillères à soupe d’huile de table et bien mélanger la garniture, nous prenons quelques farces mises de côté dont nous aurons besoin plus tard.

Le processus de découpe et de cuisson de la pâte Avras Domudi :
On prépare la pâte qu’on laisse reposer, on la divise en morceaux égaux, un peu moins qu’il n’en faut pour le pain maison, on la met dans une serviette et on saupoudre un peu de farine dessus, on prend un morceau de pâte, on la simplifie doucement à l’aide de la paume de la main, puis on forme une cavité au milieu pour mettre au milieu deux cuillères à soupe de la garniture que l’on a préparée. la garniture ne sort pas, nous l’étalons à l’aide de la paume de la main et la pressons du bout des doigts en essayant d’atteindre la garniture sur toute la surface de la pâte, petit à petit jusqu’à obtenir un cercle et fin Pâte. Et ainsi de suite, l’un après l’autre, jusqu’à ce que nous ayons fini de saisir l’opportunité.
Nous en apportons deux et y mettons un tajine d’argile préféré, y mettons le pain mélangé, nous le cuisons à feu doux un par un des deux côtés jusqu’à ce que nous obtenions une belle couleur dorée, lorsque nous avons terminé le processus, nous recouvrons le pain avec un mouchoir pour le garder au chaud,

Préparez la deuxième garniture
On prend la viande et on la met dans une casserole, on y ajoute des épices et du sel, on la laisse cuire jusqu’à ce qu’elle soit cuite et que toute l’eau s’en évapore, on la brise en fins morceaux avec le bout des doigts, on la mélange avec le reste de la garniture que nous avions préalablement cuite,
Préparez la troisième garniture
Nous préparons une poêle, la mettons à feu doux et la graissons avec un peu de beurre, faisons frire les œufs avec une pincée de sel et mettons le cumin et le beurre dessus.
Mettre la garniture dans le pain
Nous combinons la farce des œufs avec la farce de la viande cuite, puis nous apportons les morceaux de pain préalablement préparés tant qu’il est chaud, nous les peignons avec du beurre ou de la peinture du désert et nous les ouvrons avec une lame de couteau du côté de le quart, puis nous les remplissons de trois cuillères à soupe de farce et ainsi de suite jusqu’à ce que nous ayons fini tous les gallons.
C’est ainsi qu’on le verse prêt à être servi, il ne reste plus qu’à le mettre dans le bol « Ziwa », le diviser en quatre parts égales, le décorer de rondelles de citron et de piment, et le manger chaud avec un pichet de thé à la menthe, lorsque les membres de la famille se réunissent, comme le vendredi.